Logo Monday Mornings
🏠 5 BLOG 5 Comment s’épanouir au travail quand on est multipotentiel ?

Comment s’épanouir au travail quand on est multipotentiel ?

Suivez-moi :

Le terme multipotentiel est de plus en plus utilisé dans le monde du travail. De quoi s’agit-il ? Et comment s’épanouir au travail quand on est multipotentiel ?

On ne parle pas ici de la même chose que quand on évoque les hauts potentiels intellectuels, zèbres, hypersensibles ou surdoués. Pour poser une définition simple et commune dès le début :

Un multipotentiel est une personne qui s’épanouit dans la multiplicité.

Une personne multipotentielle s’intéresse à de nombreux domaines, à la fois dans sa vie professionnelle, mais aussi dans sa vie personnelle. S’épanouir au travail est souvent un challenge de taille. Ce n’est pas évident de “trouver sa voie” quand on a plein d’envies.

Il y a ceux qui s’ennuient, mais restent là où ils sont, car ils ne savent pas vers quoi d’autre se diriger ; ceux qui n’arrivent pas à se fixer, ils changent régulièrement et essayent plein de choses ; et il y a aussi, ceux qui ont l’impression de ne jamais aller au bout de leurs multiples projets…

Mais je vous rassure, il est tout à fait possible de s’épanouir et trouver non pas sa mais ses voies quand on est multipotentiel. Comment ? Je vous livre quelques clés dans cet article.

 

Personne multipotentielle

Les multipotentiels : qui sont-ils ?

❝ Je suis extrêmement curieux et j’aime apprendre de nouvelles choses : de la musique à la mécanique quantique en passant par le marketing ou le dessin… Mais au final, c’est toujours la même histoire. Au bout d’un moment, j’ai le sentiment d’en avoir fait le tour, de stagner, et je finis par me lasser… ❞

A) Les traits communs des multipotentiels

À l’heure où j’écris cet article, il n’existe pas de test officiel permettant de poser un diagnostic scientifique sur la multipotentialité de quelqu’un. Libre à chacun, de se reconnaître (ou non) dans les traits communs des multipotentiels.

Ce qui caractérise les multipotentiels :

  • Une grande polyvalence ;
  • Une capacité d’adaptation hors norme ;
  • Des centres d’intérêt multiples ;
  • Une curiosité forte, qui s’accompagne d’un côté créatif ;

💡La créativité ne se limite pas à l’artistique, ici on parle aussi de générer des idées ou résoudre des problèmes.

  • Une soif d’apprendre et de l’excitation pour la nouveauté ;
  • Une faculté à assimiler les connaissances rapidement ;
  • Une difficulté à aller au bout des choses, se lasse hâtivement.

 

B) Un généraliste dans une société de spécialistes

Le « spécialiste » est celui qui a trouvé sa « vocation ». Il se forme, étudie, développe ses compétences et son expertise dans un domaine choisi.

Le multipotentiel quant à lui, peine à trouver sa vocation. Non par manque d’intérêt, mais plutôt par intérêt pour un grand nombre de choses.

Il a du mal à se retrouver dans une société où on encourage à se spécialiser. Ce qui participe à la croyance, chez beaucoup de multipotentiels, qu’ils seront d’éternels amateurs, qu’ils ont un problème et doivent se spécialiser.

Il n’est pas rare que le multipotentiel traverse une ou plusieurs périodes de syndrome de l’imposteur, puisqu’il a la sensation de ne pas être légitime malgré toutes les compétences qu’il acquière.

 

C) Les cycles de passion puis d’ennui

Le multipotentiel a horreur de la routine, il se lasse rapidement, ce qui lui confère une apparence instable.

Dans sa vie professionnelle, il pratique plusieurs activités en parallèle ou change régulièrement de métier (en moyenne pas + de 2 ans à un poste). Il ne se satisfera jamais d’une tâche répétitive ou d’un job qui ne lui apprend rien et dont le sens lui échappe.

Dans sa vie personnelle, il n’hésite pas à slasher d’une activité à une autre pour satisfaire sa curiosité. Il est souvent débordé par ses multiples projets et a du mal à les concrétiser. Rester concentré sur sa tâche s’avère parfois complexe.

Mais le multipotentiel ne se résume pas à son instabilité. Ses multiples expériences professionnelles et centres d’intérêt lui permettent de développer un large éventail de compétences et de connaissances.

 

D) Les atouts clé d’un multipotentiel

Dans sa conférence TEDx, Emilie Wapnick décrit trois super-pouvoirs que posséderait le multipotentiel :

1- La capacité d’innovation :
Touchant à de nombreux domaines, il a cette capacité à importer des bouts d’un domaine dans un autre. Son aptitude à développer une vision globale l’entraîne, grâce à ses multiples connaissances, à synthétiser facilement des idées et à croiser des domaines pour en construire de nouveaux. L’exemple que donne Emilie est celui de Meshu, une entreprise qui crée des bijoux design inspirés de cartographies.

2- La rapidité d’apprentissage :
Le multipotentiel est très curieux et il est devenu en quelque sorte un expert en apprentissage : il apprend vite. À force d’explorer de nouveaux sujets, être débutant et sortir de sa zone de confort ne lui fait plus peur.

3- La facilité d’adaptation :
Le multipotentiel est capable de changer de casquette selon la situation. Il est habile pour jongler entre les disciplines et les compétences. Cette compétence lui permet de s’adapter aisément à ses interlocuteurs, aux besoins de ses clients, de ses collaborateurs et, plus généralement, de l’entreprise.

 

épanouissement multipotentiel

Comment s’épanouir au travail quand on est multipotentiel ?

 

1) Apprendre à se connaître

Le multipotentiel a particulièrement besoin d’apprendre à mieux se connaître pour mieux se comprendre. Il est primordial d’accepter son mode de fonctionnement et de prendre conscience de sa valeur. L’ignorance est le fondement du sentiment de non-légitimité.

Mieux se connaître permet d’être plus objectif sur soi-même, et c’est la première étape pour confronter le fameux syndrome de l’imposteur. C’est en connaissant et en visualisant ses forces, faiblesses et difficultés que l’on peut, le mieux, commencer à se structurer.

 

2) Trouver le bon mode de travail

Contrairement aux idées reçues, tous les modes de travail peuvent être compatibles avec les profils multipotentiels.

Certains essaieront de regrouper le plus de choses possibles sous une activité chapeau, d’autres feront plusieurs métiers en parallèle ou chercheront une organisation ouverte d’esprit qui convient bien à leur mode de fonctionnement.

Certains préféreront être indépendants, d’autres s’épanouiront dans le monde de l’entreprise parce qu’ils auront trouvé le bon environnement et que leurs rôles leur offriront un mix de choses à faire qui leur conviendront parfaitement.

Quelques combinaisons possibles :

  • Travail en entreprise + vivre sa multiplicité en dehors du travail
  • Travail en entreprise + vivre sa multiplicité au travail + en dehors
  • Slasher : exercer plusieurs métiers/activités en parallèle
  • Changer régulièrement de poste, métier, entreprise…
  • Entreprendre : créer ses propres activités

Il y a beaucoup de postes polyvalents en entreprise et de postes dits “généralistes”. Les multipotentiels ont souvent la croyance qu’il faut être spécialistes pour réussir, parce que c’est ce qui est valorisé, mais la plupart des managers sont des généralistes.

Si vous êtes multipotentiel, le but ne consiste donc pas à chercher votre voie, mais à chercher vos voies. Vos ambitions vont changer au fil du temps.

 

3) Mieux gérer son temps

Il n’est pas rare d’être frustré, voir oppressé par le manque de temps quand on veut faire plein de choses. La gestion du temps, c’est savoir allier souplesse et rigueur, en fonction de ses besoins. Le plus important, c’est d’être à l’écoute de son fonctionnement. Ce qui peut aider, c’est se fixer des sous-objectifs abordables rapidement.

Concernant la façon de s’organiser, il n’y a pas de recette universelle. On peut réserver des plages horaires dans la semaine dédiées à une certaine activité, tout en restant souple sur ce qui est fait autour de cette activité, en fonction de l’état d’esprit du moment. Je conseille aussi de s’imposer des pauses, de les mettre dans son agenda et de comprendre qu’elles ne sont pas une perte de temps, au contraire.

 

Le monde a besoin de vous

Il existe un terme, créé par l’Armée Américaine, pour parler du monde dans lequel on vit aujourd’hui : VUCA, c’est l’acronyme de Volatile, Incertain (Uncertainty), Complexe et Ambigu. Nous vivons dans un monde mouvant, ultra-connecté et dont la clé sera l’adaptation, l’innovation et l’agilité.

Le monde du travail a besoin de personnes généralistes qui affectionnent plusieurs domaines de prédilection ; de personnes curieuses et créatives qui apprennent vite et de personnes excitées par la nouveauté qui permettront l’innovation.

 

Faites-vous accompagner :

Si vous avez du mal à vous faire le tour de vos questions seuls : faites appel à un coach professionnel qui connaît le multipotentiel.

Le secret pour avancer, c’est de faire le premier pas 👇🏼

Réservez votre 1er RDV, offert et sans engagement

En discutant de ce que je fais, j’entends souvent des idées reçues sur le coaching professionnel. Ces préjugés révèlent surtout que c’est un métier encore méconnu. Il me tenait à cœur de déconstruire les idées reçues qui reviennent le + souvent :

👉Je vous propose de les découvrir dans l’article 7 idées reçues sur le coaching professionnel.

Pour aller + loin au sujet des profils multipotentiels, je vous invite à visionner cette conférence TEDx d’Emilie Wapnick ou à lire le livre de Barbara Sher – Refuse to Choose: A Revolutionary Program for Doing Everything You Love.

Découvrir + d’articles :